Konoba quand même sur scène au Sziget Festival?

Raphaël Esterhazy s’est hissé jusqu’en finale du concours tremplin du Sziget Festival. Même s’il n’a pas gagné, il pourrait jouer en Hongrie cet été.

Cristel Joiris
Konoba quand même sur scène au Sziget Festival?
Konoba était hypnotisé par l’album de James Blake. ©Gab De Selys

L'artiste wavrien Raphaël Esterhazy – et son projet Konoba – faisait partie des dix finalistes du concours tremplin «Jeunes talents francophones 2017» du Sziget Festival de Budapest, l'un des plus grands festivals à ciel ouvert d'Europe qui rassemble chaque année un demi-million de fans de musique durant l'été.

Soumis aux votes des internautes, les quatre artistes francophones (sur les dix finalistes) qui remportaient le plus de voix gagnaient le droit de disputer, le 21 avril, la finale du concours au Point Éphémère, à Paris.

Raphaël Esterhazy faisait partie du voyage. «La salle était bondée, le public était chaud et on a fait un super concert», se réjouit le Wavrien même s'il ne l'a finalement pas emporté. Pour faire son choix, le jury a tenu compte du vote du public à l'applaudimètre. C'est donc logiquement que le groupe parisien Dhamma s'est imposé. «Je ne suis pas trop déçu parce que je devrais quand même jouer au Sziget cet été. Un Belge qui organise la programmation d'une scène destinée à promouvoir la musique belge m'a contacté. Ça devrait se finaliser dans les prochains jours», a-t-il conclu.