La vie d'Hergé en Brabant wallon, signé Maricq

Jour pour jour, 82 ans après la première publication des aventures de Tintin, Dominique Maricq présentait hier sa nouvelle publication : «Hergé côté jardin».

Christelle Warnotte

Wavre, justice de paix, 16 décembre 1949, quatorze heures. Le bruit du marteau résonne au prétoire. Une maison avec grange, étable, remise et autres dépendances, située dans le quartier de Ferrière à Céroux (Ottignies-Louvain-la-Neuve), vient d'être attribuée en vente publique à un certain Georges Remi pour la somme de 350000 francs. Le père de Tintin et Milou a donc opté pour une maison de campagne dans le Brabant wallon. Il y passera de nombreux moments jusqu'à son décès en 1983.

Mais pourquoi Hergé a-t-il jeté son dévolu sur cette région plutôt que la Côte d'Azur ou une région d'Italie? La question a intrigué l'Ottintois Dominique Maricq, archiviste et auteur aux Studios Hergé.

«J'ai commencé mon enquête il y a quatorze ans, précise ce passionné de l'oeuvre d'Hergé. Au départ, mon seul objectif était de satisfaire ma curiosité. Puis j'ai constaté que la vie d'Hergé en Brabant wallon était finalement fort peu évoquée dans les publications qui lui étaient consacrées. Je me suis alors dit qu'un devoir de mémoire m'incombait.» Durant ces années, Dominique Maricq va multiplier les rencontres avec des voisins d'Hergé, des proches, bref des personnes qui l'ont côtoyé lorsqu'il se trouvait en Brabant wallon. «J'ai découvert un Hergé bien différent du modèle psychorigide décrit par certains dans différentes biographies.»

Des photos inédites

Hergé côté jardin raconte en 160 pages la vie de Georges Remi, alias Hergé, dans cette région. On y découvre une multitude d'anecdotes et de nombreuses photos inédites conservées par des particuliers, ainsi que des dessins non publiés. Un livre qui vous fera découvrir des liens directs entre les célèbres albums et le Brabant wallon. «Les Bijoux de la Castafiore ou L'Affaire Tournesol, par exemple, présentent des cases dont les décors sont directement inspirés de la région, souligne Dominique Maricq. Mais des personnages rencontrés dans le coin, aussi, l'ont inspiré. Ce livre donne un éclairage supplémentaire sur certains d'entre eux.» Vous pourrez ainsi y découvrir, notamment, la rencontre entre Hergé et le volcanologue Haroun Tazieff à Wavre ou encore celle avec le Dr Auguste Brasseur, figure marquante de l'histoire de Wavre.