Tribunal correctionnel du Brabant wallon : menaces ou tentative d’assassinat, à Waterloo ?

Quatre coups de feu dans la nuit, après 110 vidéos de menaces de mort. Le parquet demande de retenir la tentative d’assassinat.

Jean Vandendries
 Une des quatre balles avait fracassé une fenêtre de l’habitation (photo d’illustration).
Une des quatre balles avait fracassé une fenêtre de l’habitation (photo d’illustration). ©ÉDA – 60430065979 

Ce dossier a été examiné par le tribunal correctionnel du Brabant wallon en l’absence des deux prévenus, un couple représenté par son avocat. Nico B. et Sandrine D. qui appartiennent à deux des familles les plus connues de la province en matière d’infractions aux lois pénales. S’ils brillaient par leur absence, tel n’était pas le cas des sept parties civiles qui appartiennent à la même famille B. et à une autre dont le patronyme commence lui aussi par la lettre B. et qui, elle aussi, est très active dans le domaine de la délinquance.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...