Art-thérapie ou abus sexuels ?

Soupçonné de viol et d’attouchements envers une fillette déjà très fragilisée, le responsable d’une ASBL affirme n’avoir rien à se reprocher…

Vincent Fifi
 L’affaire a été plaidée devant le tribunal correctionnel de Nivelles. Le jugement sera rendu le 17 novembre.
L’affaire a été plaidée devant le tribunal correctionnel de Nivelles. Le jugement sera rendu le 17 novembre. ©ÉdA – Illustration 

En septembre 2018, une fillette de neuf ans placée depuis ses trois ans dans un service résidentiel de Waterloo s’est confiée au chauffeur du centre, alors qu’ils venaient de parler de leurs hobbies. La petite n’a pas parlé de ce qu’elle aimait, mais elle a indiqué que le hobby d’un homme dont elle a cité le prénom, c’était "les nénés et le sexe".