Waterloo veut avair la main sur son développement urbanistique et consulte ses habitants

Les autorités communales planchent sur un schéma de développement communal afin de réguler l’aménagement de son territoire. Et de donner la parole aux citoyens.

Nicolas Mamdy
 Valérie Watillon de Faciliyo, à la manœuvre pour l’atelier de consultation, Guillaume van der Vaeren, du bureau d’études JNCInternational, et la bourgmestre, Florence Reuter.
Valérie Watillon de Faciliyo, à la manœuvre pour l’atelier de consultation, Guillaume van der Vaeren, du bureau d’études JNCInternational, et la bourgmestre, Florence Reuter. ©ÉDA

La pression immobilière ne cesse de croître à Waterloo et pour la maîtriser, la Commune dispose d’une marge de manœuvre trop limitée au goût de la majorité. Comme le rappelle la bourgmestre, Florence Reuter, "dans certains cas, la Commune n’est pas l’autorité compétente pour statuer et la fonctionnaire déléguée de la Région peut passer outre nos avis pour décider d’accorder un permis d’urbanisme.Et en cas de refus, le demandeur a aussi la possibilité d’introduire un recours auprès du ministre compétent."