Une motion contre la taxe kilométrique bruxelloise

Depuis que le gouvernement bruxellois a adopté un texte visant à instaurer une taxe kilométrique dite «intelligente» pour les déplacements dans la capitale, le projet suscite la colère en Brabant wallon.

J.B.

Lundi, au conseil communal de Waterloo, la majorité de Florence Reuter, bourgmestre, a adopté une motion contre ce projet. «Cette décision, qui impacte de nombreux Wallons et Waterlootois, n’a pas fait l’objet d’une concertation. Or, la loi est claire: quand une décision qui impacte les autres Régions doit être prise, il faut une concertation. Ici, c’est un nouveau prélèvement fiscal sur le dos des Wallons, sans concertation et qui plus est, dans un contexte de crise difficile où tout le monde se bat pour mettre en place des mesures de soutien.»