Ces ronds-points qui nous font tourner la tête: une «Ligne indéterminée» signée Bernar Venet à Waterloo

Cette œuvre du sculpteur français Bernar Venet a été mise à disposition de la Commune de Waterloo par un collectionneur privé en 2014.

Gérald Vanbellingen

Des dizaines et des dizaines de milliers d'automobilistes le contournent chaque jour. Mais ils sont peu nombreux à encore lever les yeux vers l'œuvre monumentale qui trône sur le rond-point dit du Biggs, ou BIX, ou encore, dans son appellation correcte, du Château Cheval. Certains passants y prêtent attention mais ils sont certainement peu nombreux à pouvoir lui donner un nom, comme Camille, une Waterlootoise qui passe pourtant quotidiennement devant pour aller travailler: «C'est difficile de dire ce que ça représente exactement. Et pour être honnête, je n'y fais plus vraiment attention. Mais quand on prend le temps de l'observer, c'est même assez joli. Par contre, je n'ai absolument aucune idée de qui a bien pu la réaliser, ni même depuis combien de temps elle est là».