Pas une bonne saison

«On ne va pas se cacher, cette saison n’a pas été bonne », reconnaît l’entraîneur Gaby Bunduki (T2).

O.T.

Le bilan. «On ne va pas se cacher, cette saison n'a pas été bonne, reconnaît l'entraîneur Gaby Bunduki (T2) qui a pris le relais de Danny Vandenbrœck en fin de campagne. À l'issue de la saison dernière, on avait pourtant l'espoir de disputer un bon championnat, mais on a été plus attendu un peu partout et il y a eu quelques soucis internes. Je retiens malgré tout de bons moments, notamment le fait qu'on a su surmonter les problèmes pour aller jusqu'au bout, et l'ensemble des joueuses sont en progrès. Par contre, on manquait de rythme parce qu'on jouait trop souvent une semaine sur trois à cause du calendrier.»