Genappe souverain sur son parquet

C’est dans un hall des sports de Genappe chauffé à blanc par un très nombreux public que débute ce derby brabançon de la série. Durant de longues minutes, aucune des deux équipes n’est en mesure de prendre un net ascendant, c’est cependant Waterloo qui émerge à la 10e (18-19). Genappe, coaché par Raphaël Saïd en l’absence de Phivos Livaditis, trouve enfin son rythme de croisière dans ce second quart. En s’appuyant sur sa défense de fer, les Jaunes vendangent un tas de ballons qui leur permet de filer à 41-30 à la pause. Waterloo accuse le coup mais ne parvient pas à hausser son niveau de jeu. Genappe, via les très volontaires Chrétien et Thiran, reste maître du jeu et conforte ainsi leur avance à la demi-heure (59-43).

Pascal Jassogne

Genappe 75Waterloo 64