Jusqu’à 3 milliards de combinaisons

Avalam est un jeu aux règles simples. «Je ne supportais pas les jeux longs qui se jouent l’après-midi et pour lesquels il faut deux heures pour comprendre les règles.

M.D.

Ici, avec Avalam, en deux minutes maximum, on a compris les règles. La partie dure 15 minutes maximum, indique Philippe Deweys. Les pions de deux couleurs différentes sont disposés sur un plateau en forme de guitare. Chacun choisi une couleur mais les deux joueurs peuvent jouer à tour de rôle avec tous les pions, même ceux de l’adversaire. Un pion s’empile toujours sur un pion contigu pour faire des tours. On ne peut pas déplacer un pion sur un trou vide. Une tour est formée de maximum cinq pions mais peut être constituée d’un seul pion. Le but du jeu est d’avoir sa couleur au sommet de la tour. Le gagnant est celui qui a le plus de pions au sommet à l’issue du jeu. Lorsqu’il est joué par des enfants, ceux-ci adoptent la stratégie d’empiler les pions. Les adultes ont plus tendance à les isoler». Les combinaisons possibles ont été estimées à plusieurs milliards. «Il y aurait plus de 1,5 milliard de combinaisons possibles, voire trois milliards selon un ami informaticien». Le jeu se joue à deux joueurs dès 8 ans.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...