Le Walhinois Belemans juge la décision de la fédération prématurée

Fabian Belemans, joueur à Walhain, estime qu’il aurait fallu attendre les directives du comité national de sécurité avant de prendre une décision.

Michel Demeester
Le Walhinois Belemans juge la décision de la fédération prématurée
Fabian Belemans évolue dans une des deux équipes de promotion à Walhain. ©ÉdA

Les clubs et les joueurs n'ont pas été concertés par la Fédération Volley Wallonie/Bruxelles lorsqu'elle a décidé de démarrer la prochaine saison en janvier 2021. «J'estime qu'il s'agit là d'une décision hâtive et assez drastique. Prendre cette décision maintenant, c'est prématuré», lance Fabian Belemans, joueur dans l'une des deux équipes de promotion de Walhain et donc directement concerné par la décision prise par la fédération. «Le virus est là mais on ne sait pas comment la situation va évoluer. Des changements peuvent intervenir d'ici le début du championnat. Et, si c'est possible, pourquoi ne pas reprendre plus tôt. Il aurait mieux valu prévoir trois ou quatre scénarios et les adapter en fonction des décisions du comité national de crise», indique-t-il.