Un nouveau droit politique… recalé à Villers-la-Ville

Écolo suggérait un " droit d’initiative citoyenne " permettant aux habitants d’inscrire un point à l’ordre du jour du conseil. Le MR a dit non.

Vincent Fifi
 Écolo demandait un «droit d’initiative citoyenne» pour que les habitants puissent faire inscrire un point à l’ordre du jour du conseil communal.
Écolo demandait un «droit d’initiative citoyenne» pour que les habitants puissent faire inscrire un point à l’ordre du jour du conseil communal. ©ÉdA

Aujourd’hui, le règlement d’ordre intérieur du conseil communal villersois permet aux citoyens d’interpeller le collège sur les sujets d’intérêts communaux: après en avoir fait la demande et si les conditions prévues sont respectées, celui qui a fait la démarche peut venir exposer sa demande en séance, et le collège répond publiquement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.