Villers-la-Ville: un cheminement pas seulement cyclable

L’asphaltage du chemin entre la N275 et l’ancienne sablière de Rigenée incite quelques automobilistes à l’emprunter. Ce n’est pas interdit…

 Le chemin n°3 a été réasphalté et fait désormais partie du réseau cyclable des points-nœuds. Il est étroit, certes, mais il n’est pas interdit aux voitures.
Le chemin n°3 a été réasphalté et fait désormais partie du réseau cyclable des points-nœuds. Il est étroit, certes, mais il n’est pas interdit aux voitures. ©ÉDA
Vincent Fifi

Née sur les réseaux sociaux, la polémique a été relayée par Écolo lors du conseil communal de la semaine dernière. Le chemin qui part de la N275 et passe devant l’ancienne sablière de Rigenée a été réasphalté récemment et fait désormais partie du réseau des "points-nœuds" qui font de lui un itinéraire cyclable. Nadia El Abassi (Écolo) a dès lors demandé au collège quel dispositif il comptait placer pour empêcher les voitures d’emprunter cette portion de voirie rénovée. Parce que maintenant que le chemin a perdu ses nids-de-poule, il n’est pas rare d’y croiser des automobilistes…