GRAND ANGLE | Fantasque et burlesque «Capitaine Fracasse»

«Le Capitaine Fracasse» se joue dans les ruines de Villers-la-Ville (Brabant wallon). Sa force: son humour décalé plus que ses combats et son intrigue.

Quentin Colette
Jacques DUCHATEAU

Le Capitaine Fracasse se regarde comme on lit un roman d'été, la plage et le bruissement des vagues en moins, mais avec les ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville dont la magie, portée par les lumières de Christian Stenuit, opère toujours. On oublie tout et on se laisse porter par la pièce avec, au final, le sentiment d'avoir passé un bon moment.