Tubize : le Conseil d’État suspend à nouveau la décision d’ôter ses attributions à l’échevin Abdelali

" Aucun des motifs de l’acte attaqué ne suffit à justifier une mesure aussi grave ", indique le Conseil d’État.

Belga
 L’échevin Mourad Abdelali (DéFI).
L’échevin Mourad Abdelali (DéFI). ©ÉDA – 60260283758 

Le Conseil d’État a une nouvelle fois suspendu en extrême urgence l’exécution d’une décision de la Commune de Tubize d’enlever à l’échevin Mourad Abdelali (DéFI) toutes ses attributions. Dans un arrêt rendu jeudi, le Conseil d’État estime que les motivations avancées par la Commune ne sont pas suffisantes pour expliquer le retrait de l’ensemble des attributions de l’échevin ou montrent des incohérences entre ce qui lui est reproché et l’étendue de la décision prise.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...