Tubize : « On ne m’a pas proposé d’échevinat » assure Jean-Marc Zocastello (RC)

De retour en Belgique, le conseiller Jean-Marc Zocastello (RC) commente la crise politique à Tubize et réfute l’idée d’une majorité alternative.

 Malgré son exclusion, Jean-Marc Zocastello fait toujours officiellement partie du groupe Renouveau communal (RC).
Malgré son exclusion, Jean-Marc Zocastello fait toujours officiellement partie du groupe Renouveau communal (RC). ©RC

C’est depuis l’étranger que Jean-Marc Zocastello a assisté à la crise politique tubizienne. Exclu du groupe RC, mais encore officiellement membre selon le code de la démocratie locale, l’Engagé affirme qu’on ne lui a pas proposé un rôle d’échevin dans une majorité alternative, comme le suggérait une rumeur. "D’abord, on ne m’a jamais contacté. Ensuite, il n’est pas question de réintégrer le RC, dont Jean-Armand Wautier et moi-même avons été exclus. Et une majorité alternative, ça me semble peu probable, voire impossible."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.