Affaire Picalausa, suite: plainte pour harcèlement

De nouveaux éléments ont fait surface dans cette affaire de précomptes immobiliers impayés. L’ancien employé a d’ailleurs porté plainte.

Jérôme BRYS
Affaire Picalausa, suite: plainte pour harcèlement
L’affaire Picalausa n’a pas fini de faire parler d’elle à Tubize. ©ÉdA

Après une petite accalmie ces derniers jours, «l’affaire Picalausa» fait à nouveau parler d’elle. Pour rappel, il y a quelques semaines, l’échevin tubizien Michel Picalausa, à la suite de révélations dans la presse, reconnaissait ne pas avoir payé de précomptes immobiliers pendant une quinzaine d’années pour son habitation. La faute révélée au grand jour, ce dernier décidait de faire un pas de côté et de démissionner, laissant sa place au collège à Pierre Anthoine.