Projet Braguettes: la parcelle communale n’est pas à vendre

Le collège a précisé lundi au conseil qu’il n’entre pas dans ses intentions de vendre la partie du terrain qui appartient à la Ville.

B.J.
Projet Braguettes: la parcelle communale n’est pas à vendre
Les riverains, mobilisés contre le projet, défendent aussi une partie du site qui appartient à la Ville. ©ÉdA

Depuis le début, le projet des Braguettes, dans le quartier Saint-Jean à Clabecq, fait beaucoup de bruit. Porté par la société Durabrik, ce projet de construction de 35 logements (23 maisons unifamiliales et 12 appartements répartis sur trois blocs de 4 appartements), n'est pas vu d'un bon œil par les riverains. Lundi, au conseil communal, Charlotte Simon, une habitante du quartier, a interpellé le collège sur un point bien précis: «Nous avons appris qu'une partie du site appartient à la Commune, a-t-elle indiqué en substance. Nous avons compris qu'il s'agit d'une parcelle assez grande et nous voulons savoir si un accord préalable a été conclu avec Durabrik pour cette parcelle. Une rumeur dit même qu'elle a été donnée. Qu'en est-il concrètement?»