«On n’avait pas le droit de faire ça»

Préparateur physique, William Salvadori a livré son analyse sur le nouveau non-match de Tubize, vendredi, face au Lierse. Et celle-ci est pleine d’interrogations, forcément…

S.D.
«On n’avait pas le droit de faire ça»
Regis Brouard, le coach de Tubize, pour une image qui en dit sans doute long… ©Fred Moisse

À défaut de le faire pour répondre à nos questions, Régis Brouard avait pris quelques petites minutes pour les obligations du micro de Proximus TV, vendredi, à l'issue du match perdu par les siens contre le Lierse. Courte mais cinglante, son analyse ne portait pas sur les erreurs éventuelles de l'arbitre – «parce que ce sont eux les chefs, eux qui décident et que je n'ai rien à dire là-dessus». Mais bien sur les manquements criants de son équipe. Morceaux choisis: «Le comportement de l'équipe m'a dérangé. On encaisse de nouveau ce premier but en début de match et cette récurrence démontre un état d'esprit défaillant. On jouait le Lierse, le leader. Rien que ça, cela aurait dû suffire aux joueurs pour être dans le coup. Visiblement, ça ne leur suffit pas. Je ne me retrouve pas dans ce que mon équipe me montre. Je vais poser les vraies questions cette semaine et je veux de vraies réponses…»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...