« Les joueurs sont indéfendables »

Colbert Marlot n’a pas mâché ses mots envers son groupe dont il attend qu’il prenne ses responsabilités, ce soir, pour la venue de Seraing. Le message du coach est clair.

S.D.

Un pas en avant, deux pas en arrière. Le Tubize de ces dernières semaines colle parfaitement à ce constat peu élogieux. Performants contre Virton, avec une victoire 3-0, il y a deux semaines, les Sang et Or ont été ridicules, il y a huit jours, à Mons (défaite 4-0). Pourquoi? Colbert Marlot, le coach, a sa petite idée sur le sujet: «le socle d'une bonne équipe de football réside dans l'état d'esprit, lance-t-il. À ce niveau-là, la mienne a trop de sautes d'humeur et j'ai de gros doutes quant à cet état d'esprit de mon groupe, qui affiche trop de haut et de bas depuis que je suis arrivé.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...