Tubize: une remise en question est nécessaire

Après deux succès consécutifs, l’AFC est descendu de son petit piédestal en s’inclinant chez le dernier. Une réaction s’impose.

Olivier Talmas
Tubize: une remise en question est nécessaire
Lou Wallaert ©EdA

C'est la tête basse que les joueurs tubiziens ont quitté la pelouse d'Heist sur laquelle ils se sont inclinés samedi soir face à la lanterne rouge de cette D2. Une déception d'autant plus grande que l'équipe de Dante Brogno semblait avoir trouvé son rythme de croisière avec ses deux victoires décrochées plus tôt dans la même semaine contre le Patro Eisden et l'Antwerp. À l'image de son coach, Lou Wallaert refusait de se retrancher derrière la fatigue accumulée ces derniers jours. «On manquait certainement de fraîcheur mais ce n'est pas une excuse car on n'est qu'en début de saison», soulignait ainsi le milieu de terrain des Sang et Or. Peut-on, dès lors, évoquer l'excès de confiance que craignait Brogno avant l'entame de la partie? «On ne s'est en tout cas pas assez remis en questions après nos deux victoires consécutives, estime Lou Wallaert. On savait qu'on allait avoir un match compliqué. On menait pourtant 0-1, tout allait pour le mieux, mais on prend trois goals sur des phases arrêtées, ce qui est inadmissible.»