Une saison brainoise extraordinaire en Régionale 2 messieurs

Les Castors ont dominé (71-52) un Aubel fatigué lors de la troisième manche des play-off. Les voilà champions au terme d’une saison extraordinaire.

Christophe Kugener
 Les Castors sont de très beaux champions.
Les Castors sont de très beaux champions. ©Jérôme Houet 

"C’est une affirmation ou une question ? Mais bien sûr qu’on mérite ce titre. Sur l’ensemble de la saison, on a imposé notre style partout. Quel que soit l’adversaire, on s’est toujours présenté pour l’emporter avec nos valeurs. Notre intensité, cela a toujours été notre griffe", observe un Gianni Maren, revenu trempé comme il faut des vestiaires où ses joueurs l’ont amené se rafraîchir les idées sous la douche. Avant cela, le mentor brainois avait cogité pour venir à bout de la zone liégeoise. Ses hommes, eux, ont sué sang et eau près de trente minutes pour la contourner. Braine avait loupé son départ (4-11) mais s’était bien repris défensivement. Le duo Bonacorsi – Kaminski mettait les Castors aux commandes à 38-34 (20e). "On s’attendait à un match dur, Aubel nous a pris au sérieux. On est en tête à la mi-temps malgré 9 pertes de balle. L’une des clés du match, c’est qu’on est parvenu à trouver des solutions sur la zone en les faisant monter davantage sur nos ailiers. Je pense qu’on a étouffé Aubel défensivement par la suite, c’est une victoire d’équipe", poursuivait le coach. Malgré des options ouvertes, Aubel n’inscrira que cinq paniers de plein jeu en seconde mi-temps. Plus fort et plus frais, Baine avait course gagnée sur un dunk de Szylkrot consécutif à un assist de Kaminski: 62-47 (34e).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...