Les Chastroises s'en iront défier La Gantoise très déforcées

Le deuxième tour risque d’être long pour les Chastroises si elles continuent à répéter chaque semaine les mêmes erreurs. " Ça se complique avec les examens, les malades et les absences privées au sein d’un petit noyau , souligne le coach, Michaël Verstraelen. On n’arrive pas à aligner deux fois la même équipe et c’est difficile de travailler des choses et de faire comprendre ce qu’on veut quand on n’a pas tout le monde à l’entraînement. De plus, on a aussi un problème de gardienne à gérer ce week-end. "

O.T.
 Yasmine Houbrix et les Chastroises seront bien reçues à Gand.
Yasmine Houbrix et les Chastroises seront bien reçues à Gand. ©Sportsevents  

Pâques, Nkada et Houtart ne sont pas disponibles pour le déplacement à La Gantoise contre qui la formation des Quinze Bonniers s’était lourdement inclinée à l’aller. "On avait pris sept goals avec pas mal d’erreurs de notre gardienne de P1 qui était venue nous dépanner. Gand étant une réserve de Superleague, ça jouera bien au foot. C’est aussi une équipe très jeune mais on ira là-bas pour faire du mieux qu’on peut et si on peut créer la surprise, on ne s’en privera pas. On travaille surtout en vue de la saison prochaine mais même si les semaines se suivent et se ressemblent, on continue à y croire tant que rien n’est mathématique."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...