Toch Sarr, la zen attitude gagnante de Braine

Elle a à nouveau fait parler son expérience, allant même jusqu’à sortir Gray du match.

C.W.
 Sarr a remporté son duel face à Gray.
Sarr a remporté son duel face à Gray. ©FIBA

Ce mercredi, comme à quasiment chaque match d’EuroCup, Toch Sarr a fait valoir ses 38 ans. Non pas physiquement, mais en faisant parler son expérience. Alors que l’Américaine d’OrmanSpor, Reshanda Gray commençait à se montrer menaçante au retour des vestiaires et un brin un peu trop agressive, l’intérieure brainoise ne l’a plus lâchée, provoquant la colère de l’Américaine qui était priée de regagner prématurément les vestiaires en raison de deux fautes techniques. "C’est juste l’expérience, rigolait celle qui a la double nationalité espagnole et sénégalaise. Comme elle avait quatre fautes, il fallait la provoquer un peu. C’est cela mon rôle, je dois aider l’équipe par mon expérience dans les moments clés."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...