Un déplacement en car mouvementé pour le JP 22

Pour la première fois de la saison, le kop de supporters de Jodoigne, le JP 22, avait décidé d’effectuer le déplacement en car jusqu’au Tondreau. Un périple mouvementé. " On a chanté en arrivant sur place mais rien de méchant , précise d’emblée Christophe Tesseur. En nous rendant aux guichets pour prendre nos tickets, une dizaine de gars de Mons nous attendaient déjà pour nous préciser qu’on était chez eux, dans leur zone. "

La Rédaction de L'Avenir
 Les supporters de Jodoigne ont fêté comme il se doit la victoire à Mons.
Les supporters de Jodoigne ont fêté comme il se doit la victoire à Mons.

Jusque-là, rien d’anormal. C’est à la mi-temps que les choses se sont compliquées. " On a beaucoup chanté en première mi-temps, on était contents de mener 0-1 à la pause, quand quelqu’un de chez eux m’a demandé de rencontrer leur président des supporters car on avait soi-disant chanté de chants anti-Mons, ce qui est tout à fait faux. J’ai accepté sa demande, j’ai quitté la tribune accompagné pour croiser dans l’escalier deux supporters de Mons qui sont venus

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...