La RUR ne veut pas laisser passer sa chance

Reprise en fanfare pour Rixensart B qui espère faire tomber le leader schaerbeekois. Malheur au vaincu entre Bierges et Walhain B.

Jérôme Borremans
 Adam Brookes et les Rixensartois peuvent réaliser la bonne opération du week-end.
Adam Brookes et les Rixensartois peuvent réaliser la bonne opération du week-end. ©Jérôme Houet 

Entre excitation et incertitudes, la compétition reprend (déjà) ses droits ce week-end en P3C ! Auteur d’une première partie de saison plus que réussie où de nombreux jeunes éléments se sont révélés, Rixensart B est au-devant d’un mois de janvier aussi alléchant que crucial. Troisièmes du classement, les gars de Lorenzo Richiusa accueillent ce dimanche un Crossing Schaerbeek B qui se situe quatre petites unités devant eux. Tant pour le général que pour la seconde tranche, il y a là un sacré bon coup à jouer. "On sort de quelques mois canons et je me doute qu’on sera un peu plus attendus dorénavant. On continue notre processus de croissance, nous aimons ce statut d’outsider et l’appétit est toujours bien présent. Les garçons ont faim, moi encore plus et nous n’allons pas jouer pour nous contenter d’un partage. Il y aura du monde au bord de la pelouse ce dimanche et en cas de victoire, on pourrait revenir à égalité avec le Crossing en tête de la seconde tranche. On ne joue pas pour la montée mais ce serait malgré tout vraiment gratifiant de se qualifier pour un tour final", précise le T1 rixensartois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...