Foot féminin: Villers et Braine, les bonnes surprises

Villers-la-Ville a étonné au cours de cette première partie de campagne. " Le bilan est très positif et on est très content de ce premier tour puisqu’après une saison difficile, on se retrouve quatrième avec un match de moins , sourit Patrick Boon (T1). On n’a que deux défaites et beaucoup de nuls car on n’a pas assez terminé nos actions mais je pense qu’on est à notre place. Désormais, l’objectif sera de terminer dans les six premiers car on est bien en place et on va récupérer quelques absents, ce qui nous fera un noyau plus conséquent. "

O.T.

Longtemps dans le Top 3, le RCS Brainois constitue l’autre révélation du premier tour avec cette cinquième place. "Au niveau de la formation et de l’évolution de certaines joueuses, la conclusion de cette première partie est très positive avec une moyenne d’âge de 18-19 ans, indique Didier De Mesmaeker (T1). Par rapport à l’année dernière, on propose un meilleur football et les filles ont envie d’apprendre. Bien sûr, il y a encore beaucoup de travail et il faut rester sur terre car on était sur notre petit nuage en étant premier. On va donc un peu réveiller les troupes pour le second tour et continuer à grandir à l’aise en intégrant encore plus de jeunes."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...