De retour du Groenland, l’aventurier Goffart a rechaussé ses crampons

L’ailier gauche vivait à fond son expédition dans le Grand Nord pendant que ses coéquipiers lasnois étaient en feu sur le terrain de foot.

Jérôme Borremans
 Nathan Goffart a rangé ses skis et son kayak pour ses chaussures de foot.
Nathan Goffart a rangé ses skis et son kayak pour ses chaussures de foot. ©ÉdA

Pion important de l’armada lasnoise, le milieu de terrain Nathan Goffart a vécu de (très) loin le bon début de saison de ses coéquipiers ! Entre défi physique hors du commun et expédition scientifique et environnementale, l’aventurier de 31 ans a fait ses valises début avril en direction du Groenland pour un triathlon atypique qui a duré six mois. "Nous sommes partis à deux pour ce périple sportif et scientifique combinant 600 km à ski le long du Cercle Polaire Arctique, 1 000 km en kayak de mer et 1 km d’escalade. Ce projet baptisé" Nanok Expédition "a également servi à documenter le réchauffement climatique grâce à de nombreuses mesures topographiques et échantillons de neige et de microplastiques. Ce fut une expérience au-delà de tout ce que l’on peut imaginer, une introspection totale et un dépassement de soi dans un environnement ultra-sauvage où les températures peuvent aller jusqu’à -40 degrés", raconte ce passionné d’escalade.