À 38 ans, maman de trois enfants, Toch Sarr reste la pièce maîtresse du jeu brainois

L’internationale sénégalaise, au passeport espagnol, fait parler son expérience sur la scène européenne. Ce mercredi (20 h), elle entend bien conduire Braine vers un deuxième succès en EuroCup.

À Saragosse, Christelle WARNOTTE
 Toch Sarr, «la maman» du groupe brainois, a toujours la pêche.
Toch Sarr, «la maman» du groupe brainois, a toujours la pêche. ©ÉdA – 60269582610 

Mardi 15 novembre, aéroport de Zaventem, 7 h, embarquement immédiat pour l’Espagne. Un vol familier pour Toch Sarr qui réside depuis de nombreuses années avec son mari à San Sebastian, une ville balnéaire située dans le Pays basque. Si l’intérieure brainoise est née au Sénégal, elle a passé plus de la moitié de son existence sur le sol espagnol. "J’ai d’ailleurs la double nationalité parce que j’ai joué plus de seize ans en Espagne", précise celle qui a aussi fait un passage en Autriche, en Turquie, en France, en Pologne et même au Mexique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.