D3A ACFF: Farin/Ladrière avant Crossing-Braine, « les amitiés sont rares dans le monde du football »

Amis et associés, Frédéric Farin et Benoît Ladrière seront adversaires ce dimanche lors d’un duel entre le Crossing et le RCS Brainois qui promet beaucoup.

Sébastien Sterpigny
 Benoît Ladrière et Frédéric Farin, où quand les amis deviennent adversaires.
Benoît Ladrière et Frédéric Farin, où quand les amis deviennent adversaires. ©©Sterpigny

Les amitiés dans le monde du ballon rond sont très rares. Celle qui lie Frédéric Farin et Benoit Ladrière depuis plusieurs années maintenant est une exception. Une amitié qui a même amené les deux hommes à s’associer pour créer ensemble l’académie Football2Be.

Mais ce week-end, il faudra laisser l’amitié de côté l’espace d’un match puisque le Crossing Schaerbeek de Frédéric Farin reçoit le RCS Brainois de Benoît Ladrière. Un moment toujours particulier dans une carrière même si Fred en sera privé suite à son exclusion intervenue il y a quelques semaines à Jodoigne. "Ça aurait vraiment été chouette de jouer contre Ben", regrette-t-il. "D’autant que Fred évolue au poste de milieu défensif et que je suis un joueur offensif. Il me regardera depuis la tribune ", sourit Benoît.

Adversaires, Frédéric et Benoît l’ont déjà été par le passé. Des moments qu’ils n’oublient pas et au cours desquels l’amitié est mise de côté durant 90 minutes. "Nous nous sommes déjà affrontés il y a quelques années lorsque Benoit était à Châtelet et moi à Oosterzonen. Les deux équipes avaient partagé l’enjeu mais on se rappelle que ça avait un peu chauffé entre nous deux."

Du coup, les deux attendent déjà le match retour pour vraiment pouvoir s’affronter sur le terrain. "Nous laisserons l’amitié de côté mais nous sommes assez calmes sur le terrain."

Cette amitié entre les deux hommes est née il y a quelques années, lorsqu’ils portaient tous les deux les couleurs du Patro Maasmechelen. "On a appris à se connaître là-bas et comme nous faisions les longs trajets ensemble, on a eu le temps d’apprendre à se connaitre. Cette amitié est rapidement née, elle est restée après notre départ de Maasmechelen et puis nous avons eu cette idée commune de lancer une académie de football ensemble. On a cherché un point d’attache et nous nous sommes retrouvés à Rixensart."

Une amitié comme celle qui lie Benoît et Frédéric est rare dans le football. Il est encore plus rare de la voir déboucher sur un projet commun. "Les amitiés sont rares dans le monde du football, elles se comptent sur les doigts d’une main. Bien sûr on a beaucoup de connaissances, on se fait des copains mais ça reste ponctuel. Des vraies amitiés durables c’est rare."

Cette amitié est d’ailleurs le fait le plus marquant de leur saison commune au Patro Maasmechelen. "Ça avait été une saison difficile. Il y avait énormément de nouveaux joueurs, avec Drazen Brncic comme coach et un championnat très particulier puisque c’était juste avant le passage de la D2 à huit équipes. On a très vite compris que nous ne serions pas dans le Top 8 mais heureusement, on rigolait bien entre nous."

Vitedit

Un beau duel entre deux équipes qui jouent au football

Le Crossing Schaerbeek et Braine ont connu des trajectoires assez différentes en ce début de championnat. "Notre début de saison a été très compliqué mais j’ai l’impression que nous sommes dans une bonne spirale depuis quelques semaines. Nous avons perdu beaucoup de points déjà, l’enchaînement de mauvais résultats nous a plongés dans une spirale négative, c’était compliqué de relever la tête mais je pense que nous avons tourné le bouton. Il est important de poursuivre cette bonne spirale", explique Benoît Ladrière pour Braine.

Au Crossing, le manque de régularité est à pointer. "Nous avions bien commencé mais nous avons connu un passage de 4-5 matchs au cours duquel nous avons été assez inconstants. Je dirais que nous avons une bonne équipe mais que nous manquons encore de régularité, que ce soit au fil des semaines ou dans le match en lui-même."

Du coup, le duel de ce dimanche s’annonce ouvert. "Ce sera un beau duel entre deux équipes qui jouent au football. Les plus réalistes l’emporteront."

Football2Be, l’apprentissage par l’amusement

C’est en 2017 que Frédéric Farin et Benoît Ladrière ont lancé l’académie Football2Be. Basée dans un premier temps à Rixensart, elle s’est également exportée à Genappe et Tervuren, tout en restant fidèle à sa philosophie initiale. "Les nouveaux lieux sur lesquels nous sommes dorénavant se développent bien, avec de vraies collaborations avec les clubs. Avec une philosophie commune, qui est celle de prendre du plaisir. On remarque parfois que les jeunes se mettent ou subissent une forme de pression assez tôt alors qu’à leur âge, il est important de conserver cette notion de plaisir qui est primordiale pour le développement de l’enfant. Que ce soit lors des entraînements à l’année ou des stages, on veut que les jeunes apprennent par l’amusement, tout en gardant une qualité de travail."