Eugénie Verstraelen (Chastre): « Dur de ne pas dire papa sur le terrain »

Coachée par son père à Chastre, Eugénie Verstraelen va retrouver, ce samedi sur le coup de 17 h, le Standard, un club qu’elle connaît par cœur.

Olivier Talmas
 La collaboration père-fille fonctionne bien entre Eugénie et Michaël Verstraelen.
La collaboration père-fille fonctionne bien entre Eugénie et Michaël Verstraelen. ©ÉdA

Avoir son père comme entraîneur en équipe première n’arrive pas tous les jours. C’est le cas d’Émilie Verstraelen à Chastre. "Tout se passe bien car j’arrive à faire la part des choses entre la famille et le terrain. Même si je reconnais que ce n’est pas toujours facile de l’appeler coach et de ne pas dire papa sur le terrain", sourit la joueuse de 18 ans.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.