Des forfaits qui n’arrangent pas Pécrot

Très tôt dans la saison, Pécrot s’était imposé 5-13 à Emines. Les trois points des Brabançons ont été retirés suite au forfait général déclaré par Emines quinze jours plus tard. Fin mai, Pécrot gagnait encore à Sovet (9-13). La semaine dernière, le club de Sovet déclarait forfait général avec toutes ses équipes. « On va encore nous enlever deux points », pestait Francis Vanbever, le président de Pécrot.

Michel Demeester

Au total, Pécrot se retrouve avec cinq points de moins alors que ces points avaient été gagnés sur le terrain. Ces deux rencontres se sont déroulées en déplacement. L’équipe de Pécrot sera indemnisée. Le forfait général en régionale 2 entraîne une amende de 250 € dont 25% vont à la fédération (62,50 €). Les 187,50 € restant sont à répartir entre les clubs lésés soit huit clubs pour le forfait de Sovet. Chaque club recevra donc un peu plus de 23 €. Ce sera un peu moins (21 €) pour le forfait d’Emines. " Ces forfaits ne font pas nos affaires, ni sportivement, ni financièrement. Avec 45 € pour deux rencontres, on est très loin des recettes perçues lors des matchs à domicile , soulignait Francis Vanbever. Nous allons tenter d’organiser un Grand Prix en fin de saison pour compenser ces pertes ."