Tour final P3D: Un Walhain miraculé s’impose sur le fil contre Genappe

Genappe a eu l’occasion de tuer le match à onze contre neuf avant l’exclusion de son gardien à la dernière minute de la prolongation.

Olivier Talmas
 Cédric Veronnez au duel avec Vincent Vandenhoek. Le Walhinois (en rouge) a finalement pris le dessus.
Cédric Veronnez au duel avec Vincent Vandenhoek. Le Walhinois (en rouge) a finalement pris le dessus. ©ÉdA

Genappe B – Walhain 3-4 (ap)

Arbitre: Van Der Vennet

Cartes jaunes: Vandenberghe, Rose, Ducornait, Ba. Koninckx, E. Zagubien

Cartes rouges: 85' Joiret (2j.), 101' Djela (2j.), 118' De Backer

Buts: Robeyns (1-0, 7'), Magnoni (1-1, 19'), Daver (2-1 et 3-1, 27' et 40'), Magnoni (3-2, 45'), Palange (3-3, 57'), Ba. Koninckx (3-4, 120').

GENAPPE: De Backer, Bodart (68' Vandenhoek), Rinaldi, Vandenberghe (116' Fiolle) Rose, Verachtert, Smagghe, D. Zagubien (46' E. Zagubien), Deflandre, Daver (71' Hannon), Robeyns.

WALHAIN: Br. Koninckx, Ducornait, Veronnez, Djela, Misson (75' Van Den Broeck (100' Stas)), Duhem (66' Bodart), Tahraoui, Magnoni, Palange, Joiret, Ba. Koninckx.

En infériorité numérique et après la blessure à la tête de Van Den Broeck, Walhain a remporté ce tour final de P3D. Magnoni provoquait l’exclusion de De Backer, le coup-franc du Walhinois était repoussé par Hannon, gardien de fortune, dans les pieds de Koninckx qui offrait la qualification aux siens. "Genappe méritait autant la victoire mais la pièce est tombée de notre côté et on ne boude pas notre plaisir d’autant qu’on l’a fait avec le cœur" , souligne le T1, Mathieu Michielsens.

Rapidement mené sur un centre de Verachtert coupé par Robeyns, Walhain avait égalisé grâce à Magnoni qui devança la sortie de De Backer. À 3-1 suite à un doublé de Daver, via le poteau puis de la tête, Magnoni répliqua d’un envoi dans le plafond avant le centre-tir enroulé de Palange dans la lucarne opposée sur le 3-3.

Genappe a loupé le break

Réaliste en première période, Genappe le fut beaucoup moins avec ce gros raté de Hannon à la 75' et les occasions de Vandenberghe (110') et Rose (114'). "Il y a de la tristesse car on a utilisé les espaces à mauvais escient et on s’est fait punir en contre , analyse le T1, Gary Illegems. Je ne jette pas la pierre à notre gardien qui nous a gagné des points cette saison et il y a aussi beaucoup de fierté vis-à-vis de mes gars."

Walhain jouera à Anneessens Brussels dimanche. "On espère plier les choses plus vite et aller jusqu’à la fin même si on perd deux joueurs sur suspension" , indique Mathieu Michielsens.