Pour le RCS Brainois, «c’est frustrant mais rien n’est perdu»

Braine a perdu deux points précieux contre Symphorinois. Réaliser un 9/9 sera indispensable pour remporter la troisième tranche.

Olivier Talmas
 Michaël Roulez a inscrit son 15e but de la saison, dimanche, mais ça n’a pas suffi à Braine pour l’emporter.
Michaël Roulez a inscrit son 15e but de la saison, dimanche, mais ça n’a pas suffi à Braine pour l’emporter. ©ÉdA

Le RCS Brainois reste dans la course pour le gain de la troisième tranche mais il a connu un nouveau coup d’arrêt en partageant contre Symphorinois."C’est un peu frustrant par rapport à la physionomie du match, avoue Michaël Roulez.Dans l’ensemble, ils ont eu la possession de balle mais sans avoir beaucoup d’occasions nettes. D’ailleurs, notre gardien n’a pratiquement rien eu à faire."Les Jaune et Bleu ont perdu le bénéfice d’une bonne prestation dans la dernière demi-heure."On a livré une bonne première mi-temps avec un score de 1-0 logique au vu des occasions. Le tournant, c’est le premier quart d’heure de la deuxième période où l’on a encore eu l’occasion de tuer le match mais leur gardien sort un ballon chaud et on a un poteau. Puis, sur un contre, leur gars file tout droit et va faire 1-1. Cela dit, il faut aussi retenir notre mentalité qui fut bien meilleure que les deux semaines précédentes."