Le Crossing B perd 3 points, Stéphanois sur une voie royale

L’Excelsior compte désormais six points d’avance sur le Crossing à cinq journées de la fin du championnat.

La Rédaction de L'Avenir
 Rénald Pansaerts et l’Excelsior Stéphanois ont maintenant neuf orteils en P2.
Rénald Pansaerts et l’Excelsior Stéphanois ont maintenant neuf orteils en P2. ©Jérôme Houet

Le 27 février, la seconde équipe du Crossing s’est imposée 4-3 devant Woluwe. Il se fait que le Crossing a aligné à cette occasion trop de joueurs de son équipe première qui évolue en D3. Plainte a été déposée et le Crossing B s’est vu infliger une défaite sur un score de forfait.

Ce résultat fait les affaires de l’Excelsior Stéphanois qui compte désormais 6 au lieu de 3 points d’avance mais surtout trois victoires de plus que son adversaire. À cinq journées de la fin du championnat, le titre se rapproche à grands pas pour les hommes de Rénald Pansaerts.

"Manifestement, le Crossing n’avait pas respecté le règlement. Le comité a vérifié et on a décidé de porter réclamation car un règlement est fait pour être respecté", signale Rénald Pansaerts.

Le sujet a été évoqué en commission jeudi soir où l’Excelsior Stéphanois a eu gain de cause."Nous étions présents, le coach du Crossing aussi. Il a tenté de se défendre mais sans succès. D’un point de vue sportif, je ne pense pas que nous avions besoin de ça mais autant mettre toutes les chances de notre côté"