«Le plus long Critérium Allan Sport jamais organisé»

Après une 43e édition tenue sur trois ans, retour à la normale pour le Critérium Allan Sport.

Sébastien STERPIGNY
«Le plus long Critérium Allan Sport jamais organisé»

La 43eédition du Critérium Allan Sport a pris fin ce dimanche avec la 7eet dernière étape organisée au Wimbledon. Une 43eédition plus particulière que jamais qui s’est étalée sur… trois années. Une première… "Nous avions débuté ce Critérium en octobre 2020 mais le Covid est revenu en force et nous a obligés à tout arrêter en novembre. Nous avons repris en août 2021 pour finalement terminer en mars 2022. C’est le plus long Critérium jamais organisé et pourtant il n’y avait que sept étapes", explique Alain Allan.

Une édition qu’il n’est pas prêt d’oublier, que ce soit pour sa durée historique mais aussi pour l’enthousiasme qu’il a suscité dans une période particulière à bien des niveaux."Parfois, l’envie de passer la main est là mais l’envie de continuer revient très vite quand je vois la façon dont les gens accrochent et s’amusent lors de chaque étape. Il y a eu énormément de monde sur ces sept étapes, le succès est énorme et on a vu quelques belles performances sportives. Comme celle de la paire Elise Renard/Jérémy Leroy, qui a remporté la totalité des sept étapes en doubles mixtes 2. Une première dans l’histoire du Critérium."

Du coup, Alain Allan rempile pour une 44eédition."Nous avons quelques petites difficultés à gérer en raison des nouvelles règles de la fédération qui permet aux clubs de contester le fait que j’organise une manche dans un club trop proche de chez eux. Mais j’essaie de trouver les meilleurs arrangements possibles."

Une nouvelle édition synonyme de retour à la normale aussi."Quatorze étapes sont prévues. Il y aura moins d’épreuves en hiver car les clubs ont perdu beaucoup de terrains avec le passage au padel. Mais l’été sera bien rempli et nous reprendrons déjà dès le mois de mai. Je suis d’ailleurs très sollicité par les clubs qui veulent absolument faire partie de notre Critérium. Mais une chose est certaine, ce retour à un rythme normal va faire du bien à tout le monde. La demande est là, que ce soit du côté des joueuses et joueurs que des clubs, et nous pourrons même proposer quelques nouveautés au niveau des lieux, de quoi représenter au mieux cette belle région du Brabant."