La manche la plus accessible

Après une interruption de presque deux mois, 635 joggeurs étaient présents à Nil-Saint-Vincent pour cette manche du Challenge Brabant wallon.

P.B.
La manche la plus accessible
Marcel Denis a pris beaucoup de plaisir à courir à Nil. ©ÉdA

Une réussite, puisque le record d’affluence de l’année dernière (630) est battu. «Le parcours était tout plat, car il n’y a pas de bois ou bosquets dans les environs comme c’est le cas ailleurs. C’est la particularité et cela permet de rendre le parcours plus accessible encore», lance Marcel Denis, le responsable du Challenge.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...