La réforme, ça commence maintenant

La fin de saison approche. L’heure est à un premier bilan à quelques semaines de la scission entre séries flamandes et francophones.

Olivier Talmas
La réforme, ça commence maintenant
Alors qu’Ottignies (en jaune) va retrouver la P1, Lasne Ohain (en bleu) n’aura plus qu’une équipe en P3. ©ÉdA

Le championnat touchant à sa fin, il va être temps de s'attaquer à cette fameuse scission entre les clubs francophones et néerlandophones qui sera d'application dès la saison prochaine. «Il s'agit d'un nouveau départ et on fera de notre mieux pour gérer les choses, assure Marc Roosens, Manager du CP Brabant. Ce qui est acquis, c'est qu'on fera une P1, une P2 et une P3 de douze équipes.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.