«Dès qu’on mène, on perd nos moyens»

Si Ottignies B veut se détacher de la dernière place, cela passe par une victoire à Braine B. Mais Éric Zikonda regrette un manque d’expérience.

R.I.
«Dès qu’on mène,  on perd nos  moyens»
Éric Zikonda met en avant un manque de lucidité et de maturité.

On ne peut pas vraiment parler de match de la dernière chance, car l'enjeu est tout relatif. Mais si Ottignies B veut se détacher du Brussels Fire Saint-Gilles en queue de peloton et recoller à Braine-Waterloo B, son adversaire du jour, cela passe par une victoire. Éric Zikonda, le T1 ottintois, se dit confiant. «Malgré le peu de résultats en ce moment, on joue bien et la dynamique est bonne. Une victoire nous permettrait cependant de nous sentir un peu mieux.»