«Pas péril en la demeure, mais…»

Battues au Cercle, les Chastroises se retrouvent de nouveau en position de relégable. «Il n’y a pas péril en la demeure, mais on est désormais voué à tout gagner, sauf contre le Club, indique l’entraîneur, Vincent Charlet.

O.T.

Le positif c’est que hormis Brakel, ceux qui nous suivent ont perdu.»