« Pour moi, c’étaient des vacances »

1 184 km pour 41 étapes, 28,8 km de moyenne. Le Tour de Belgique de Marc Vanderlinden s’est terminé le 15 août dernier. Rien que du bonheur.

Nicolas Mamdy
« Pour moi, c’étaient des vacances »
IMGP1126.JPG

Nos fidèles lecteurs ont dû se pincer quand nous présentions le projet fou de Marc Vanderlinden, un Bruxellois de 52 ans bien connu sur les tracés du challenge jogging du Brabant wallon, dans nos éditions du 7juillet dernier: un tour de Belgique en course à pied. Et pas n'importe comment: il travaille le matin, il prend le train pour rejoindre la ville où il s'est arrêté la veille, il court entre 25 et 35km, il reprend le train pour rentrer chez lui à Bruxelles. Pendant six semaines. Et il n'a rien lâché: « J'étais dans une bulle, affirme le spécialiste belge des longues distances. J'avais pas mal de choses à gérer, le boulot, les trajets, mon alimentation et sur le moment même, ce n'était que du bonheur. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...