Mazzu, le «sans nom» passe pro

L'entraîneur adjoint de Tubize a signé un contrat professionnel. Il pourra se concentrer sur sa passion sans autre contrainte.

Benoît Robaye

Le rêve continue pour Felice Mazzu. Après avoir célébré la montée en division 1 dans une émotion qu'il a difficilement pu contenir, il vient de se voir offrir un contrat professionnel (temps plein) chez les Sang et Or.