Après les cafés et les frites, voici les savons suspendus

Acheter un produit de soin tout en aidant son prochain, c’est possible grâce au concept des savons suspendus, lancé par une Rixensartoise.

Xavier Verheyden
Après les cafés et les frites, voici les savons suspendus
Tous les savons, quels que soient leur prix, leur taille ou leur parfum, peuvent être «suspendus». ©EdA

On connaissait les cornets de frites et les cafés suspendus, place maintenant aux savons suspendus. Le principe est simple: lorsqu’on achète un savon, on peut décider d’en payer un second, qui sera «suspendu», et remis par après à une personne dans le besoin.