Bilan des interclubs mitigé pour le RIWA

Avec une descente en cadets/scolaires et une autre chez les dames, les Rixensartois ont sauvé les meubles avec la montée des hommes en D1.

Aurélie DUMONT
Bilan des interclubs mitigé pour le RIWA
bilan RIWA ©ÉdA

À la fin des deux semaines consacrées aux interclubs, l'heure est au bilan pour le RIWA et pour son président, Nicolas Vandiest. «Je pense qu'on doit distinguer les différents interclubs pour pouvoir faire un bilan. Chez les jeunes, cela fait quelques années que nous sommes en D3. Avec notre quatrième place et l'ouverture d'une division 4 en 2016, nous nous retrouvons avec les équipes descendantes alors que notre équipe était aussi bonne que l'année dernière. Nous avons malheureusement raté les relais. Notre objectif sera de remonter en D3 l'année prochaine. Chez les dames, ce n'était pas discutable. L'équipe était trop faible et trop jeune. À cause d'une mauvaise organisation en interne, nous avons dû faire face à plusieurs désistements de dernière minute. On doit retravailler mais on reste motivé. La victoire des hommes nous a fait du bien et a mis fin à cette mauvaise série. Après être redescendu de D1 l'année passée, on a prouvé qu'on méritait d'évoluer dans cette division. Nous avons fait un sans-faute et, dès la première épreuve, nous étions en tête. Pour terminer, on remporte les deux relais avec les honneurs. On en veut encore plus pour l'année prochaine

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...