Cannabis, cocaïne et XTC : ils avaient de tout

L’un cultive des plants de cannabis, les deux autres consomment ou/et les revendent.Le tribunal a fait le tri des responsabilités.

J. Vd.

Association de malfaiteurs ou pas? Le parquet en était persuadé, les avocats des prévenus ont ferraillé pour évacuer cette prévention et le tribunal leur a donné raison tout en considérant établi le commerce de cannabis, cocaïne et XTC qui semble s’être étendu entre juin et octobre 2010.