Les night-shops dans le collimateur

Les nuisances provoquées par certains commerces de nuit posent problème. La Commune va prendre des mesures et modifier le règlement de police.

Xavier Attout
Les night-shops dans le collimateur
Night-shop ©ÉdA

Trois night-shops dans une même rue. Avec comme conséquences des nuisances sonores, des rassemblements intempestifs et des problèmes de propreté. Le conseiller communal Étienne Dubuisson (Proximité) s'est inquiété, mercredi soir lors du conseil communal, de certains désagréments présents dans le centre de Genval. «Jusqu'il y a peu, trois magasins de nuit étaient ouverts sur les deux cents premiers mètres de la rue de Rosières, à Genval, a-t-il expliqué. Le règlement de police réglemente déjà les heures d'ouverture. Mais d'autres mesures peuvent être prises pour limiter la concentration de ce type de commerce. Le collège peut notamment décider de l'opportunité d'avoir autant de commerces de ce type dans une même rue. Ces magasins ne répondent pas aux besoins des habitants du quartier mais engendrent une série de nuisances. Je vous demande donc de prendre des mesures pour limiter le nombre de commerces de ce type.»