Rebecq: «Il faut envisager l’alternative à la drève Léon Jacques»

Une Rebecquoise a exhorté le collège à prendre les devants, sans attendre les conclusions de Sagrex concernant la drève Léon Jacques.

Pierric Brison
 Ce ne sont pas moins de 8000 automobilistes qui circulent sur la drève Léon Jacques, chaque jour.
Ce ne sont pas moins de 8000 automobilistes qui circulent sur la drève Léon Jacques, chaque jour. ©ÉDA

Une citoyenne a interpellé le collège lors du dernier conseil communal, afin d’évoquer la thématique de la mobilité. Voiries et trottoirs étroits, manque de places de parking ou de pistes cyclables, offre en matière de transports en commun à développer, plusieurs volets ont été abordés. Mais aussi l’extension de la carrière de Quenast, avec les conséquences au niveau de la circulation.