Investir plutôt qu’économiser

Le budget 2021 de Rebecq est à l’équilibre et ne présente donc pas de boni, contrairement aux années précédentes. Un choix politique.

Pierric BRISON
Investir plutôt qu’économiser
Le budget 2021 a été voté majorité contre opposition, mardi soir à Rebecq. ©ÉdA

«Ce budget 2021, à l'équilibre, est en fait le premier budget sans boni depuis 2016, traduisant une fragilité qui n'autorisera aucun dérapage au risque de devenir déficitaire», a lancé Philippe Hauters, chef de file d'Objectif Citoyens (opposition). Cette situation résulte d'une stratégie assumée par la majorité. «C'est un choix politique, a rétorqué Dimitri Legasse au conseil communal, ce mardi. En ces temps difficiles, on connaît la situation des différents niveaux de pouvoir, qui prennent des initiatives pour favoriser la relance. On a élaboré un budget à l'équilibre plutôt que de prévoir un boni, la priorité étant d'aider les gens avec des primes et un soutien économique. Nous prévoyons d'investir dans les infrastructures publiques et les services à la collectivité.»