Ça chauffe sur la Plaine de Boneffe

Le Conseil d’État a ordonné l’arrêt du chantier, mais les riverains parlent de travaux qui avancent et d’intimidations à l’égard de ceux d’entre eux qui ont constaté ces avancées.

L.S.
Ça chauffe sur la Plaine de Boneffe
Des blocs ont été déplacés sur le site des éoliennes. De quoi inquiéter les défenseurs de la plaine. ©ÉdA

La situation se dégraderait du côté de la Plaine de Boneffe avec le dossier éolien. C’est du moins l’avis des défenseurs des lieux qui refusent l’arrivée du parc éolien. Pour rappel, le Conseil d’État a ordonné l’arrêt des travaux, le temps de statuer une nouvelle fois sur ce dossier épineux. Mais depuis, plusieurs choses agacent les défenseurs du site. D’abord les travaux d’ORES pour amener l’électricité sur le site. ORES argue que les travaux sont commandés et payés et se réalisent selon le timing de la société. Eneco se retranche derrière ce positionnement et indique que ce n’est pas réellement le chantier qui est en cours.