Éoliennes de Boneffe: communication améliorée et «crowdlending»

Eneco Wind Belgium a confirmé lundi, lors d’une conférence de presse, son intention de mettre à exécution à partir du mois d’août le permis qui lui a été octroyé par le gouvernement wallon. La société promet une communication transparente pour les riverains et une campagne participative pour le financement d’une des neuf éoliennes.

V.F.
Éoliennes de Boneffe: communication améliorée et «crowdlending»
La Région accepte 5 des 10 éoliennes prévues à cheval sur les deux communes. ©ÉdA

Après douze ans de procédure, Eneco Wind Belgium (EWB) se dit conscient de l'importance de mieux communiquer avec les riverains. La société promet dès lors une «communication proactive et transparente» jusqu'à la fin du chantier, ainsi qu'une concertation avec les communes concernées. Sur son site internet, EWB dont le siège francophone est à Wavre publiera une page au projet de la plaine de Boneffe, avec une adresse mail spécifique pour recevoir les questions et les remarques des riverains. Un numéro de téléphone gratuit, le 0800 21 401, est aussi prévu pour transmettre tous les renseignements nécessaires. Et comme dans la plupart des projets semblables, un comité de suivi sera également mis sur pied, incluant les autorités locales et les représentants des citoyens. «Chaque projet local d'énergie renouvelable doit s'intégrer au mieux dans son environnement et bénéficier au plus grand nombre, ajoute EWB. Il doit donc bénéficier aux Communes et à leurs habitants.»